Le branle de St Elme

1830, le port de Marseille s’éveille, les marins arrivent dans la brume matinale, faisant glisser sur les pavés la barque qui sera baptisée. La procession s’avance, portant St Elme, le patron des pêcheurs. C’est un jour de fête. Les femmes des marins portant la coiffe à la frégate s’apprêtent pourtant à quitter leurs époux qui partent en mer avec la nouvelle embarcation. Mais après la séparation, ce sont les retrouvailles et la fête sur le port. Le branle de St Elme est un enchaînement très coloré, très enlevé et spectaculaire. C’est aussi un moment particulier et souvent peu commun dans la vie de la Provence maritime.


 

Spectacle

JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG JPG